Installation
Photographie
Volume

Morgane Britscher observe. L’artiste pense que regarder est un acte simple, aussi ce qui en découle doit l’être tout autant. Elle choisit de privilégier la photographie pour rendre compte de ce qu’elle voit en imprimant sur papier des décors quotidiens de jours ordinaires. Ses œuvres révèlent ce que nous ne voyons plus. Elle nous confronte à des images de territoires et de lieux de vie inconnus dont toute présence humaine est exclue. Cependant, toutes ses images racontent des histoires d’hommes. La simplicité des clichés pris frontalement pourrait participer à établir un inventaire, elle contribue au contraire à une narration sensible. Le projet Les Prémices est né sur le territoire transfrontalier à proximité de Metz, là où s’entremêlent deux langues et deux cultures, deux nationalités et une histoire.Pour garder une trace des paysages de son enfance qui se métamorphosent sous l’effet d’une faille géologique, elle débute une série de clichés. L’artiste témoigne par la photographie de cette mutation irréversible sous la puissance tellurique qui efface la trace de ses espaces familiers et les rend étrangers à son regard. Elle observe et interroge les causes de la disparition de paysages puis d’habitations qu’elle peut maintenant scientifiquement prédire. Elle observe et s’interroge sur sa perte de repères physiques, au profit de la notion d’Heimat. Exil, la série de photographies de nids abandonnés collectés dans ce territoire lorrain autrefois recouvert d’eau salée, cristallise cette recherche vitale d’un ancrage et fait écho à une a ualité universelle. L’artiste cultive les protocoles dans la pratique photographique, en dessin, et s’amuse à proposer des œuvres que le public réalise. Ainsi Constellations est une accumulation de textes imprimés au même format évoquant la nuit, les étoiles ou les cieux: la ponctuation devient constellation sous l’effet de la perforation des signes. Morgane Britscher se joue bien de la simplicité.

Morgane Britscher est née en 1986, elle vit et travaille en Lorraine. Elle est diplômée de l’École supérieure d’art de Lorraine en 2011, après un premier cycle à l’École Nationale supérieure d’art de Nancy. Son travail participe d’une démarche sensible, intuitive, ouverte aux espaces qui l’entourent. Sa recherche s’entremêle d’images de lieux et du lien qu’elle tisse avec le territoire. Pour elle, nos lieux de vie sont nos fondations, in uencent nos choix et nos pensées, nous permettent de nous construire et nous marquent à jamais. Son travail a notamment été présenté au Kunsteverein de Bonndans le cadre d’un projet transfrontalier,à la Maison Diaphane de Clermont après une résidence – mission, et à l’espaceLa Chambre de Strasbourg. Elle a obtenuen 2015 le soutien de la DRAC Grand Est pour son projet Les Prémices et a participé durant l’année 2017 au programme artistique Perspectives.