Dessin
Installation
Performance

Pour Julie Luzoir, le dessin et la performance sont à l’œuvre pour susciter la rencontre entre l’artiste et le public, pour rendre actif celui qui regarde. Chaque œuvre va au contact des spectateurs. L’artiste dose savamment la simplicité des techniques artistiques employées, avec la puissance de la charge émotionnelle dégagée par l’omniprésence humaine. Cet équilibre est servi par le choix de supports familiers, comme du papier d’imprimante, des feuilles à usage technique, ou encore des audioguides utilisés dans les lieux touristiques. Le tout concourt à l’accessibilité des œuvres. Des silhouettes, des visages, des voix habitent chacune des propositions artistiques. Julie Luzoir trace au trait noir les contours de ceux qui forment La file d’attente. Ils constituent une longue phrase familière de cent vingt mètres, que l’artiste prolonge en présence du public à chaque exposition de l’œuvre depuis plus de cinq ans. En effet, elle dessine sur le vif ses modèles, rendant visible le processus artistique et nouant le dialogue avec les visiteurs curieux du projet. La rencontre fait œuvre. Les portraits bleus assemblés qui constituent Les Noyés sont des monotypes. Le tirage unique réalisé par l’artiste d’après photographie accentue le caractère d’œuvre originale. Il renforce ainsi le lien précieux qui unit l’artiste à ses amis, aux membres de sa famille représentés. Le titre fait référence à la montée des eaux, inexorable conséquence du réchauffement climatique de la planète. À la froideur des pronostics du désastre annoncé, Julie Luzoir répond par la submersion symbolique d’êtres chers. Tous n’ont pas accepté de figurer dans ce projet qui joue avec la corde sensible de la représentation humaine et l’aura qu’elle porte. L’œuvre sonore Ministère au karcher joue sur un autre registre et crée un lien entre le dessin et la voix. Une œuvre ludique, un jeu de carte au trésor autour d’une déambulation, un mystère des paroles à lever, une énigme intergénérationnelle à résoudre. Julie Luzoir joue toujours collectif.

Diplômée de l’École supérieure d’art de Lorraine en 2012, Julie Luzoir vit et travaille à Metz. Son principal medium est le dessin, qu’elle utilise comme un outil pour générer du lien et libérer les paroles: la sienne et celles des autres. Ses ateliers, résidences et expositions sont la plupart du temps des moments de rencontres, où l’artiste provoque le dialogue et invite chacun à devenir actif / acteur des œuvres et projets qu’elle initie. Son travail a été présenté, entre autres, au Frac Lorraine (Metz, 2014, 2017), au Salon de Montrouge (2015), aux Grands Voisins (Paris, 2017). Elle a performé au Palais de Tokyo (Paris, 2015), à l’Alternativa International Contemporary Visual Art Festival de Gdansk (Pologne, 2015). Elle a été reçue en résidence au Frac Besançon (2014), à Montrouge (2015) et à Saint-Louis-les- Bitche (2016-2017).